cooptation


cooptation

cooptation [ kɔɔptasjɔ̃ ] n. f.
• fin XIXe; « admission par exception, par privilège » 1639; lat. cooptatio
Nomination d'un membre nouveau, dans une assemblée, par les membres qui en font déjà partie. Les élections à l'Académie française se font par cooptation.

cooptation nom féminin (latin cooptatio, -onis) Désignation d'un membre nouveau d'une assemblée, d'un corps constitué, etc., par les membres qui en font déjà partie.

cooptation
n. f. Mode de recrutement d'une assemblée, consistant à faire élire les nouveaux membres par les membres déjà élus.

⇒COOPTATION, subst. fém.
A.— Vx. Mode d'admission exceptionnelle, dans certains corps, d'un membre qui ne remplit pas toutes les conditions habituellement exigées. Il fut admis par cooptation dans l'université de Paris (Ac. 1835-78). [Sous l'Ancien Régime]... la vénalité, la cooptation, le népotisme viciaient l'administration, déjà faible en soi puisqu'elle était abandonnée en grande partie à l'aristocratie (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 98).
B.— ADMIN., DR. Désignation collégiale des nouveaux membres d'une assemblée, d'un corps constitué (p. oppos. à élection et nomination à concours) par les membres qui en font déjà partie. Recruter par cooptation; les professeurs de Faculté sont choisis par cooptation; les élections à l'Institut, à l'Académie française se font par cooptation. La cooptation pure, c'est-à-dire le recrutement des juges par les juges eux-mêmes sans contrôle supérieur risque de faire du corps judiciaire un État dans l'État (VEDEL, Manuel élém. dr. constit., 1949, p. 332) :
Les directions des établissements publics sont aussi désignées de façon variée depuis l'élection (président de syndicat de communes), la cooptation (doyen des facultés) jusqu'à la nomination par l'autorité de tutelle.
G. BELORGEY, Le Gouvernement et l'admin. de la France, 1967, p. 61.
P. ext. (sans caractère institutionnel). Les dirigeants [de la SFIO] se recrutent essentiellement par cooptation, leur élection ayant un caractère de ratification (Traité sociol., 1968, p. 336).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1798-1932. Pour coo-, cf. coobligé. Étymol. et Hist. 1639 « admission dans un corps avec dispense des formalités d'admission » (CHAPELAIN, Corresp. cité ds A. C. HUNTER, Lex. lang. Chapelain). Empr. au lat. class. cooptatio « élection pour compléter un collège ». Fréq. abs. littér. :1.

cooptation [kɔɔptɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1639; lat. cooptatio « élection pour compléter un collège », du supin de cooptare. → Coopter.
1 Vx. Admission d'un membre dans une société, sans qu'il remplisse toutes les conditions requises.
2 Mod. (sens développé à partir de la fin du XIXe). Nomination (d'un membre nouveau, de membres nouveaux) dans une assemblée, un corps constitué, par les membres qui en font déjà partie. Collégial (désignation collégiale). || Les élections à l'Institut se font par cooptation (Académie). || Recruter par cooptation.
DÉR. Cooptatif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cooptation — COOPTATION. sub. f. Admission extraordinaire dans un Corps, accompagnée de dispense. La cooptation dans l Université de Paris eut lieu en faveur de N. Couture …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cooptation — index election (choice), selection (choice) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • cooptation — 1530s, election to fill a vacancy, from L. cooptationem (nom. cooptatio) election, noun of action from cooptat , pp. stem of cooptare (see CO OPT (Cf. co opt)). Related: Cooptative …   Etymology dictionary

  • Cooptation — Sur les autres projets Wikimedia : « Cooptation », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La cooptation, du latin coopatio est un mode de recrutement consistant, pour une assemblée, à désigner elle même ses membres. Sommaire… …   Wikipédia en Français

  • COOPTATION — n. f. élection d’un membre dans une société, une corporation, par ceux qui en font déjà partie. Les collèges de prêtres dans l’ancienne Rome se complétaient par cooptation. Les élections à l’institut se font par cooptation …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cooptation — co optation co optation, cooptation co [ o]p*ta tion, n. [L. co[ o]ptatio.] The act of choosing; selection; choice. [Obs.] [1913 Webster] The first election and co[ o]ptation of a friend. Howell. [1913 Webster] 2. the selection of a new member… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • COOPTATION — s. f. Admission extraordinaire dans un corps, accompagnée de dispense. Il fut admis par cooptation dans l université de Paris. Il est maintenant peu usité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • cooptation — noun a) A co opting: a commandeering, appropriation, or taking over. b) A co opting: an absorption or assimilation. Syn: cooption …   Wiktionary

  • cooptation — (ko o pta sion) s. f. Admission dans un corps avec dispense des formalités d admission. ÉTYMOLOGIE    Lat. cooptatio, de cooptare, coopter …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Vente en réseau par cooptation — Vente multiniveau La vente multiniveau (ou, selon l organisme qui l emploie, marketing relationnel, marketing à paliers multiples, vente en réseau par cooptation, marketing de réseau, etc.), en anglais Multi Level Marketing, désigne une structure …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.